Pourquoi grimper et courir aident notre enfant à grandir?

Nous avons tendance à proposer beaucoup d’activités de motricité fine à nos enfants car nous pensons, à raison, qu’elles apportent beaucoup d’apprentissages. Cependant, les capacités de courir, grimper, sauter font entièrement parties de la vie d’un enfant. Est-ce alors une acquisition si naturelle? Comment pouvons-nous les aider à les développer?

ive-got-sunshine

 

Qu’est ce que la motricité globale?

La motricité globale est l’ensemble des compétences normalement acquises pendant l’enfance et elle constitue en partie le développement moteur de l’enfant. En atteignant les deux ans, la plupart des enfants sont capable de se lever, marcher, courir, monter des escaliers,… Ces compétences vont s’améliorer et être mieux contrôlées pendant l’enfance et vont continuer à s’affiner jusqu’à l’age adulte et au delà. Ces mouvements globaux viennent de grands groupes de muscles qui mettent tout le corps en mouvement. Le développement se fait de la tête jusqu’aux orteils.

La motricité globale apparaît dès le début de la vie d’un enfant. Il sait d’abord redresser la tête, puis s’appuyer sur les bras et enfin libère la main pour attraper. Il se passe la même chose pour les jambes en contrôlant les hanches, puis les genoux et enfin les pieds et orteils, ce qui permettra la marche. Ensuite, l’enfant acquiert plus de contrôle et peut courir, puis il sait s’arrêter face à un obstacle (oui, l’ordre est un peu étonnant, c’est pour ça qu’ils ont autant de chutes!) et enfin il peut taper dans un ballon, grimper à un portique et sauter.

On peut alors différencier:

  • Les activités locomotrices: marcher, courir, grimper, sauter, glisser, etc
  • Les activités non-locomotrices: pousser, tirer, tourner, se balancer, tomber, etc
  • Les manipulations d’objets: jeter, tirer dans un ballon, attraper, etc

 

Pourquoi stimuler la motricité globale est important?

Stimuler la motricité globale va permettre à l’enfant de:

  • gagner de la force et de la précision dans ses gestes
  • avoir confiance en lui et en son corps
  • lui enseigner comment avoir une vie saine à travers l’exercice physique
  • développer des activités de plus en plus complexes comme faire du vélo ou jouer à un jeu d’équipe
  • réduire les stress et la frustration à travers l’activité physique.

Cette liste n’est pas exhaustive et nous pouvons trouver bien d’autres intérêts. L’enfant découvrira aussi à travers ces activités son corps, son environnement, ses limites, il va expérimenter de nouvelles sensations et apprendre celles qu’il aime ou non.

Comment solliciter la motricité globale?

1. Aller au parcplayground-408658_1920

  • Laissez votre enfant courir, grimper le toboggan à l’envers, se balancer sur les jeux: il vous fera peut être peur, c’est même sûr, mais le laisser expérimenter ses limites tout en restant à ses côtés pour l’encourager lui permettra d’utiliser toutes ses capacités et augmentera sa confiance en lui. Et il dépensera son trop plein d’énergie, et ça c’est vraiment chouette!
  • Marchez sur le gazon ou sur les graviers de l’aire de jeux: nous marchons la plupart du temps sur des surfaces planes (parquet, trottoirs) ce qui laisse peu de place à l’enfant pour expérimenter un terrain accidenté. Son sens de l’équilibre sera ainsi stimulé.
  • Prenez avec vous un ballon, un jouet à pousser ou une poussette pour les poupons: gardez des jouets pour aller dehors, cela pourra éviter qu’il s’ennuie s’il n’y a pas grand monde ou s’il connaît déjà bien l’aire de jeux. Cela lui permettra également de faire de nouvelles expériences de jeu, et peut-être pour les plus grands de développer ses capacités à jouer avec les autres.
  • Vous pouvez utiliser un vélo évolutif, une trottinette ou une draisienne. Il y a du matériel pour les petits dès deux ans qui facilitera son apprentissage du deux roues plus tard. Ne pensez pas qu’il est trop petit, accompagnez-le au plus tôt dans cet apprentissage avec du matériel adapté à leur âge .
  • La pluie ne doit pas vous obliger à rester à l’intérieur: un bon manteau, une paire de bottes et allez sauter dans les flaques ensemble!

2. Jouer dans votre jardin

Je n’ai pas la chance d’en avoir un, mais si vous oui, il y a multitude d’opportunités pour favoriser la motricité globale de votre enfant avec:

  • Un trampoline
  • Une cabane
  • Des ballons, des cerceaux, des plots
  • Faites des jeux de groupe: vous pouvez faire des courses d’obstacles ou jouer à chat perché.
  • Utilisez votre équipement de jardin: créer un parcours du combattant sous les chaises de jardin par exemple.

3. Dans le jeu libre

Vous trouverez plus d’informations sur le jeu libre en cliquant sur ce lien. Le jeu libre a tellement de vertus que le limiter à sa créativité serait une erreur. L’enfant va bouger pour aller chercher les outils ou inventer des scénarios où il sera très actif (s’il est capitaine d’un bateau et part faire une chasse au trésor, il est fort à parier qu’il ne tiendra pas en place).

4. Avec des jouets

Voici quelques jouets dans la chambre de mon fils

Exemples de jouets dans la chambre de mon fils pour solliciter sa motricité globale

Il y a multitude de jouets favorisant la motricité globale. Voici quelques exemples pour les plus petits:

  • Une cabane, un tunnel, des balles: si vous avez la place dans sa chambre, cela lui permettra de s’amuser et de se défouler.
  • Jouet à tracter ou à pousser: par exemple un animal à pousser ou bien un chariot de marche permettent de stimuler les déplacements.
  • Un cheval à bascule: En plus d’être vraiment joli dans une chambre d’enfant, il apprend à grimper et se balancer.
  • Des ballons de baudruche: succès garanti, votre enfant devrait passer un long moment à essayer de l’attraper.
  • De grosses voitures ou camions: l’enfant devra utiliser tout son corps pour les déplacer

5. A travers les activités du quotidien

Faire participer l’enfant va aussi lui permettre de solliciter sa motricité à travers les activités du quotidien:

  • Les courses: avez-vous vu la passion qu’ont les enfants à vouloir porter des choses plus lourdes qu’eux? laissez-lui pousser le pack de lait, porter un petit sac ou vous aider à les ranger dans le réfrigérateur. Cette activité est amusante et pleins de stimulations pour votre enfant!!
  • La lessive: laissez-le vous aider à porter le panier de linge et remplir la machine avec vous.
  • Le ménage: proposez-lui des éponges pour nettoyer la table, un balai à sa taille ou un petit aspirateur (ou même le votre!). Il voudra vous imiter, alors profitez-en en le faisant participer quand il le souhaite.
  • Le bain: marcher à quatre pattes, éclabousser, nager, laisser vos enfants bouger tout en ayant sécurisé avec un tapis anti-glisse ou des bandes anti-dérapantes.
  • Ecoutez et dansez ensemble sur des comptines!

 

Voici quelques idées pour aider votre enfant à se dépenser et à faire de nouveaux apprentissages. Et vous, que faites-vous pour stimuler la motricité globale de votre enfant?

mise à jour: 9/02/2017


Cet article contient des liens affiliés vers des jeux ou objets que je connais ou que je vous recommande. Cet article est écrit dans un but ludique et d’information et non dans un but thérapeutique. Si vous avez des inquiétudes sur le développement de votre enfant, adressez-vous à votre pédiatre ou à votre médecin traitant qui pourra vous orienter vers le professionnel de santé adapté.

5 thoughts on “Pourquoi grimper et courir aident notre enfant à grandir?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *